Burundi

Burundi

BURKINA FASO

Afrique

Vaccination

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire (à pratiquer dans un centre agréé).
La mise à jour de toutes les vaccinations, notamment diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée (épidémies fréquentes de poliomyélite).
Il est par ailleurs conseillé d’apporter ses vaccins si l’on souhaite les faire sur place.
Autres vaccinations conseillées : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B, méningite à méningocoque, la rage (voir ci-dessous).

Pièces à fournir :

2 Formulaire “Pays”
2 Photo d’identité
X Copie du passeport (pages 2 et 3)
X Lettre de mission
X Lettre d’invitation
X Billet d’avion
Réservation Hôtel
Copie vaccin fièvre jaune
Attestation Assurance

Passeport valable au minimum 6 mois.
Téléchargez et complétez le formulaire Pays

Entrée / Séjour

Visa
Visa obligatoire (durée maximale d’un mois). Passeport dont la validité est d’au moins six mois supérieure à la date de sortie du territoire.
Il n’est pas possible officiellement d’obtenir un visa d’entrée aux frontières du territoire burundais. Tout étranger désirant entrer au Burundi doit donc être en possession d’un visa délivré par les représentations diplomatiques et consulaires du Burundi. Les Français résidant en France doivent donc solliciter un visa auprès de l’Ambassade du Burundi à Paris et les Français résidant à l’étranger doivent prendre l’attache de l’Ambassade burundaise dans leur pays de résidence.
Si vous résidez dans un pays où le Burundi n’a pas de représentation diplomatique, une autorisation d’entrée doit être demandée auprès du Commissaire Général de la PAFE (Police de l’Air, des Frontières et des Etrangers). Cette autorisation d’entrée vous permettra d’obtenir un visa à l’arrivée à l’aéroport international de Bujumbura.

Visa d’affaires

La réglementation burundaise prévoit, depuis le 2 octobre 2015, des dispositions spécifiques pour l’octroi de visas aux investisseurs et voyageurs d’affaires.

Sécurité

L’ensemble du territoire burundais est déconseillé sauf raison impérative.
Il est conseillé à tout ressortissant français de passage au Burundi de se présenter à l’Ambassade de France pour, d’une part, se faire connaître et informer l’Ambassade sur les itinéraires qu’il souhaite emprunter, et d’autre part, recueillir des informations utiles sur la situation du pays. Il est également fortement conseillé de suivre attentivement l’actualité, d’éviter tout rassemblement ou manifestation, et de respecter les consignes de vigilance.