Djibouti

Djibouti

DJIBOUTI

Afrique

Vaccination

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est indispensable.
– Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B, méningite (A, C, W135, Y).
– Pour les enfants : ROR – hemophilus influenzae – BCG.
– Un certificat de vaccination antiamarile est exigé uniquement des voyageurs en provenance d’un pays où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune.
– Pour des séjours de longue durée, la vaccination contre la rage peut être recommandée.
– Demandez conseils à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Pièces à fournir :

2 Formulaire “Pays”
2 Photo d’identité
X Copie du passeport (pages 2 et 3)
X Lettre de mission
X Lettre d’invitation
X Billet d’avion
Réservation Hôtel
Copie vaccin fièvre jaune
Attestation Assurance

Passeport original valable au minimum 6 mois.
Téléchargez le formulaire

Entrée / Séjour

Un visa de court séjour (d’une durée maximale de 3 mois) doit être sollicité auprès de l’Ambassade de Djibouti à Paris.
– Pour les voyageurs se rendant d’Ethiopie à Djibouti par la voie routière :
– Le contrôle à la frontière entre Djibouti et l’Ethiopie s’effectue en deux temps : le premier contrôle est mené par la police aux frontières, le second par la douane. Il est obligatoire de passer ces deux points de contrôle, dans le sens Djibouti/Ethiopie et inversement. Le non-respect de cette règle expose les voyageurs à de sérieuses difficultés avec les services de sécurité du pays visité, pouvant entraîner l’immobilisation du véhicule et donc le blocage de son propriétaire à la frontière pour une durée indéterminée, sans que l’Ambassade de France à Djibouti ni l’Ambassade de France en Ethiopie ne puissent assister les voyageurs qui contreviendraient à cette obligation ou qui ne seraient pas en mesure de présenter tous les documents requis.
– La présentation à la frontière, le vendredi ou un jour férié, comporte le risque de ne pas pouvoir pénétrer le jour même sur le territoire djiboutien. Il est donc préférable (et fortement recommandé) de se procurer un visa à Addis Abeba ou de se présenter à la frontière un jour ouvré.
– Tout étranger doit, s’il séjourne en République de Djibouti après l’expiration d’un délai de 3 mois depuis son entrée sur le territoire, être muni d’une carte de séjour temporaire ou d’une carte de résident délivrée dans les conditions prévues par la loi N°201/AN/075ème fixant les conditions d’entrée et de séjour.
La durée de validité de la carte de séjour temporaire ne peut être supérieure à 1 an et ne peut dépasser la validité des documents de voyage. L’étranger doit quitter la République de Djibouti à l’expiration de la validité de sa carte à moins qu’il n’en obtienne le renouvellement. La carte de résident est délivrée aux étrangers salariés dans des sociétés de zone franche qui justifient être en possession d’un contrat de travail et fournissent la preuve de la régularité de leur entrée et séjour sur le territoire de la République de Djibouti.
– Les journalistes souhaitant se rendre à Djibouti pour raisons professionnelles doivent impérativement disposer, avant leur arrivée dans le pays, de l’accréditation requise par les autorités djiboutiennes. Il est recommandé aux journalistes venant à Djibouti à titre privé de ne pas se prévaloir de leur qualité.
– Pour toute information complémentaire, prendre l’attache de l’Ambassade de Djibouti à Paris, adresses des missions étrangères en France (sur le site de la Maison des Français de l’étranger).

Visa d’affaires

Les voyageurs d’affaires français doivent être munis d’un visa d’entrée à Djibouti, délivré par une mission diplomatique ou consulaire djiboutienne quand il en existe une dans le pays de leur résidence.
Dans les pays il n’existe pas de représentation diplomatique ou consulaire djiboutienne, le visa peut être obtenu auprès des représentations consulaires françaises agissant en représentation de la République de Djibouti.