Egypte

Egypte

EGYPTE

Afrique

Vaccination

Aucune consigne de vaccination particulière n’est éxigée.

Pièces à fournir :

1 Formulaire “Pays”
2 Photo d’identité
X Copie du passeport (pages 2 et 3)
X Lettre de mission
Lettre d’invitation
X Billet d’avion
Réservation Hôtel
Copie vaccin fièvre jaune
Attestation Assurance

Fournir également : Passeport original valable au minimum 6 mois après la date de retour en France.
Téléchargez le formulaire

Entrée / Séjour

Formalités d’entrée
• Les ressortissants français voyageant individuellement ou en groupe peuvent entrer en Egypte munis d’un passeport avec une date de validité minimum de six mois après la date de retour en France. Les ressortissants français peuvent également entrer en Egypte avec une carte nationale d’identité. Toutefois, il est à noter qu’à partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité délivrées entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, alors qu’aucune modification matérielle de la carte plastifiée ne l’indiquera. En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, et bien que les autorités égyptiennes aient été formellement informées, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à celle d’une carte nationale d’identité portant une date de fin de validité dépassée, même si celle-ci est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Le visa est obligatoire et payant. Pour les porteurs de passeports, le visa peut être obtenu soit auprès d’un consulat égyptien à l’étranger. Pour les porteurs de carte d’identité, le visa est apposé, à l’arrivée, sur un formulaire fourni par les autorités locales. Les voyageurs doivent impérativement se munir avant leur départ de deux photos d’identité qui seront fixées sur ce formulaire. Le visa d’un mois peut être prolongé en se rendant au bureau de l’immigration (au Caire, place Tahrir, immeuble “Mogamma”).
• Les détenteurs de passeports officiels (de service et diplomatique) doivent impérativement demander un visa biométrique auprès de l’ambassade ou du consulat d’Egypte compétent, préalablement à leur arrivée sur le territoire égyptien. A défaut, aucun visa ne sera accordé à l’aéroport, et ils seront refoulés.
• L’attention des voyageurs se déplaçant en véhicules individuels dans divers pays de la région est appelée sur le fait qu’ils doivent s’assurer qu’ils disposent de visas permettant de passer la même frontière plusieurs fois s’ils reviennent en France par la même voie (visa double-entrée ou entrées multiples). Ils doivent en outre s’assurer avant leur départ, auprès des consulats concernés, qu’ils disposent des documents douaniers autorisant l’entrée de leur véhicule dans les pays visités, ainsi que sa sortie, par le même poste-frontière ou par un autre point.
• Les voyageurs sont autorisés à entrer sur le territoire égyptien en possession de la somme de 5.000 Livres égyptiennes. Au-delà de ce montant ils s’exposeraient à une saisie du montant excédant cette somme.
Pour de plus amples renseignements, prendre l’attache de l’ambassade d’Egypte à Paris, ou de l’une des représentations consulaires d’Egypte en France.

Visa d’affaires

La réglementation sur les visas étant changeante, il est conseillé de prendre contact avec les services consulaires égyptiens en France (à Paris ou à Marseille) qui, seuls, pourront donner les informations les plus actualisées.
• Les Français souhaitant se rendre en Egypte pour affaires dans le cadre d’un séjour de courte durée (moins de 3 mois) doivent être titulaires d’un visa pour affaires délivré par les services consulaires égyptiens avant leur départ.
Outre un formulaire de demande de visa et 2 photographies d’identité, ils doivent au moins présenter un courrier de la société concernée, justifiant le déplacement.
• Les Français qui souhaitent s’établir en Egypte comme investisseurs doivent obtenir, en Egypte, auprès des autorités compétentes, un visa d’une durée allant jusqu’à 5 ans.
• Peuvent également obtenir un visa de séjour les personnes propriétaires de biens immobiliers, d’une valeur supérieure à un certain seuil.
• Les Français qui souhaitent s’établir en Egypte pour y exercer un emploi doivent obtenir, en Egypte, un permis de travail d’une durée qui peut aller jusqu’à 3 ans.
Ils doivent justifier de leurs qualifications et expérience professionnelle grâce à des documents authentifiés par les services consulaires égyptiens. Dans certains cas (notamment si les qualifications acquises ne correspondent pas à l’emploi exercé), il sera demandé de justifier d’une expérience professionnelle préalable.
Les démarches d’obtention d’un permis de travail doivent être accomplies par l’employeur. Un visa temporaire peut être délivré, qui couvrira la durée de la procédure.
Les démarches en Egypte doivent être accomplies auprès du service des passeports, de l’immigration et de la nationalité du ministère de l’Intérieur (immeuble dit du Mogamma’ au Caire) et du ministère de la Main d’œuvre et des migrations dans le district où l’employeur exerce son activité.
• Toutes les procédures de visa sont payantes.