Kenya

Kenya

KENYA

Afrique

Vaccination

Fièvre jaune : la vaccination est fortement recommandée (à pratiquer en centres agréés). Elle est obligatoire en cas de séjour préalable dans certains pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud. 1 injection à faire au minimum 10 jours avant le départ, validité de 10 ans. Enfants à partir de l’âge de 9 mois.
– Diphtérie-tétanos-poliomyélite : la mise à jour de la vaccination Diphtérie-tétanos-poliomyélite est plus que jamais nécessaire, un début d’épidémie s’étant déclaré dans le nord du pays à la fin du mois de février 2009.
– Hépatite A : vaccination recommandée en raison du risque encouru. Une injection 15 jours avant le départ avec un rappel 6 à 12 mois, validité 10 ans. Enfants à partir de l’âge d’1an.
– Typhoïde : vaccination recommandée. Une injection 15 jours avant le départ, validité 3 ans. Enfants à partir de l’âge de 2 ans.
– Hépatite B : vaccination recommandée.
– Méningites A, C, Y, W135 : la vaccination contre les méningites peut être proposée dans certains cas.
– Rage : la vaccination contre la rage peut être proposée dans certains cas.
– Rougeole : la mise à jour de la vaccination contre la rougeole peut être nécessaire, compte tenu des épidémies que le Kenya connaît régulièrement.

Pièces à fournir :

X Formulaire “Pays”
1 Photo d’identité
X Copie du passeport (pages 2 et 3)
X Lettre de mission
Lettre d’invitation
X Billet d’avion
Réservation Hôtel
Copie vaccin fièvre jaune
Attestation Assurance

Téléchargez le formulaire

Entrée / Séjour

Visa
Les ressortissants français doivent être titulaires d’un visa (“tourisme” ou “affaires” selon l’objet de la visite) pour entrer au Kenya. Le passeport doit disposer d’une validité d’au moins six mois à la date d’entrée sur le territoire.
Depuis le 1er septembre 2015, il convient d’obtenir, préalablement à l’arrivée au Kenya, un visa électronique, délivré en ligne, dans un délai d’une semaine, à partir du site : https://account.ecitizen.go.ke/visitor-registration (site en anglais).
Si vous souhaitez voyager dans la région, vous pouvez obtenir un visa unique Kenya, Ouganda et Rwanda (dit « East african Tourist visa ») au prix de 100 dollars.
Le visa de tourisme, d’une durée initiale de trois mois, peut éventuellement être prolongé de trois mois supplémentaires auprès du Service de l’Immigration. Le coût de cette formalité est de 2 200 ksh (environ 20 €).
Les personnes souhaitant s’installer (séjour de plus de six mois) ou travailler au Kenya doivent obtenir le permis de résident correspondant (Work-Permit, Dependant Pass, etc.). Les autorités kényanes sont très strictes vis-à-vis des étrangers en situation irrégulière (travail bénévole ou rémunéré sans permis de travail, etc.). Les arrestations sont fréquentes.
Pour de plus amples informations, prendre l’attache de l’Ambassade du Kenya à Paris.

Visa d’affaires

Il n’existe pas à proprement parler de « visa d’affaires », l’immigration kényane ne faisant pas de distinction entre Business, Tourism ou visiteur.
Il est possible d’acquérir le visa en ligne (e-visa) sur les sites https://immigration.ecitizen.go.ke ou https://kenya.visahq.com.
Le délai est, au plus, d’une semaine .
Il est cependant possible, pour une période transitoire indéterminée, d’obtenir un visa à l’arrivée dans les aéroports internationaux. Cette possibilité n’est cependant ouverte qu’aux titulaires de passeports de catégorie II. Le visa est délivré sur le champ.
Attention : Sont exclus de cette possibilité, vos collaborateurs détenteurs de passeports afghan, arménien, azerbaïdjanais, camerounais, érythréen, irakien, kosovar, libanais, libyen, malien, palestinien, sénégalais, somalien, syrien et du Tadjikistan qui doivent suivre la procédure du e-visa.
Le coût est de 50 dollars américain.
Remarques :
Le visa, d’une durée initiale de 3 mois, peut éventuellement être prolongé de 3 mois supplémentaires auprès du Service de l’Immigration. Le coût de cette formalité est de 2 200 ksh (environ 20 €).
Les personnes souhaitant s’installer (séjour de plus de six mois) ou travailler au Kenya doivent obtenir le permis de résident correspondant (Work-Permit, Dependant Pass, etc .).
Attention :
L’exercice de toute activité, même un travail de contrôle ou de consultance, requiert la détention, en plus du visa d’entrée, d’un special pass, sorte de permis de travail temporaire. Ce special pass est tout particulièrement indiqué pour les travaux de courte durée.
Il s’obtient auprès des services centraux de l’Immigration, Nyayo House 20è étage, Kenyatta Avenue à Nairobi.
Les pièces à fournir sont :
• Formulaire
• Passeport
• 2 photos de type passeport
• Lettre d’introduction de l’employeur
• Le cas échéant, autorisation de l’ordre qui régit le secteur d’activité (médecins, dentistes, pharmaciens, ingénieurs, Ministère de l’Information, conseils des ONG, …)
Son coût est de 15 000 Ksh par mois ou partie de mois.
Les autorités kényanes sont très strictes vis-à-vis des étrangers en situation irrégulière (travail bénévole ou rémunéré sans permis de travail, etc.). Les contrôles, y compris dans les filières de sociétés étrangères, sont fréquents.