Royaume Uni

Royaume Uni

ROYAUME UNI

Europe

Vaccination

Aucune consigne de vaccination particulière n’est éxigée.

Entrée / Séjour

Documents de voyage
Pour les ressortissants de l’Union européenne, se munir d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.
Les cartes nationales d’identité délivrées à des majeurs entre le 1er janvier 2004 et le 31 décembre 2013 seront encore valables 5 ans après la date de fin de validité indiquée au verso, mais aucune modification matérielle de la carte plastifiée n’en attestera.
En conséquence, de façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage, il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pouvez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles à l’adresse suivante : https://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-royaumeuni.pdf

Visa d’affaires

Les ressortissants de l’Union européenne ne sont pas soumis à l’obligation de visa, quel que soit l’objet de leur visite. Ils sont admis sur le territoire du Royaume-Uni sur présentation d’une carte nationale d’identité ou d’un passeport en cours de validité.

Sécurité

Menace terroriste
Le risque d’alerte terroriste au Royaume-Uni est classé au niveau « sévère » par les autorités du pays depuis août 2014. Il est recommandé de faire preuve d’une extrême vigilance dans les transports publics et les sites touristiques les plus fréquentés et d’appliquer les recommandations des autorités (notamment de ne jamais laisser de bagages sans surveillance).

Santé

Avant le départ
Se munir de la carte européenne d’assurance maladie à demander à votre caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ. Pour plus d’informations, consultez le site de l’Assurance Maladie en ligne.
Les hôpitaux publics dans le cadre du N.H.S. (National Health Service), de même que les soins dispensés par un généraliste, sont accessibles à tous et gratuits en cas d’urgence médicale (maladie ou accident survenu sur le territoire britannique) pour les touristes français, qu’ils résident en France ou dans un autre pays de l’Union européenne. Se présenter dans une “Surgery” ou un “Walk In Centre” pour obtenir un rendez-vous avec un médecin généraliste (plus communément connus sous le nom de GP ou General Practioner).
Les hôpitaux privés pratiquent des tarifs très élevés et ne sont pas remboursés par le régime général de la Sécurité Sociale française.
A Londres, pour consulter un médecin généraliste, il est possible de s’adresser au Dispensaire français de Londres, où exercent des médecins francophones (184 Hammersmith Road – LONDON W6 7DJ – Tél +44 20 8222 8822). Une liste de notoriété de praticiens médicaux est disponible sur le site du consulat.
Contracter une assurance couvrant les frais médicaux et de rapatriement sanitaire.
Territoires britanniques d’outre-mer : épidémie de chikungunya dans les Caraïbes
Une épidémie de chikungunya s’étend dans les Antilles depuis décembre 2013. Des cas ont été recensés dans les territoires britanniques d’outre-mer.
Le chikungunya est une maladie virale transmise à l’homme par des moustiques infectés. Elle se caractérise par des symptômes grippaux (fièvre, douleurs musculaires et articulaires). En prévention, comme pour la dengue, il convient de respecter les mesures habituelles de protection (vêtements longs, produits anti-moustiques à utiliser sur la peau et sur les vêtements, diffuseurs électriques, utilisation de moustiquaires).
Pour plus d’informations sur le chikungunya, consulter le site internet de l’Institut Pasteur.
Epidémie de grippe aviaire
La Direction Générale de la Santé recommande aux voyageurs d’éviter tout contact avec les volailles et les oiseaux, c’est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages ni sur les marchés aux volatiles. Les recommandations générales qui visent à se protéger des infections microbiennes sont préconisées :
– éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits, en particulier les viandes et les œufs ;
– se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon ou un soluté hydro-alcoolique. Le virus se transmet par voie aérienne (voie respiratoire) soit par contact direct, notamment avec les sécrétions respiratoires et les matières fécales des animaux malades, soit de façon indirecte par l’exposition à des matières contaminées (par l’intermédiaire de la nourriture, de l’eau, du matériel et des mains ou des vêtements souillés). Les espaces confinés favorisent la transmission du virus.