Soudan

Soudan

SOUDAN

Afrique

Vaccination

Il est vivement recommandé de se faire vacciner contre : la fièvre jaune (épidémie au Darfour fin 2012), la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (recrudescence en 2013) et l’hépatite A. En fonction des lieux et de la durée du séjour, des vaccins supplémentaires sont conseillés : contre la typhoïde, la rage, l’hépatite B, la méningite à méningocoques A+C et W135.
Des cas de méningites bactériennes sont régulièrement enregistrés dans la plupart des 15 Etats fédérés du pays (en particulier dans les cinq Etats du Darfour ainsi que dans les Etats du Nil Bleu, de Kassala, de la Gezira, du Sennar et de Gedaref, du Nord et du Sud Kordofan, ainsi qu’à Khartoum). La vaccination anti-méningococcique est vivement conseillée, en particulier aux personnes devant effectuer des missions dans ces régions.
Il est fortement conseillé d’effectuer toutes les vaccinations, dont certaines nécessitent plusieurs injections, avant d’arriver au Soudan, car l’approvisionnement en vaccins n’y est pas assuré.

Pièces à fournir :

X Formulaire “Pays”
2 Photo d’identité
X Copie du passeport (pages 2 et 3)
X Lettre de mission
X Lettre d’invitation
X Billet d’avion
Réservation Hôtel
Copie vaccin fièvre jaune
Attestation Assurance

Téléchargez le formulaire

Entrée / Séjour

Visa
Le visa d’entrée est obligatoire et ne peut pas être délivré à l’arrivée à l’aéroport de Khartoum. Pour obtenir un visa d’entrée, il faut s’adresser à l’ambassade du Soudan de son lieu de résidence, et compter un délai pouvant aller jusqu’à 5 semaines, avec une possibilité pour certaines catégories de demandeurs de procédure rapide, au coût plus élevé. Le Soudan ne délivre que rarement des visas valables pour plusieurs entrées. Aucun étranger ne sera admis sur le territoire soudanais s’il est détenteur d’un passeport revêtu d’un visa ou d’un tampon israélien.
Les visiteurs et les expatriés titulaires de passeports ordinaires sont tenus, dans les trois jours suivant leur arrivée, de se faire enregistrer auprès de la direction générale des passeports, service des étrangers, quels que soient l’objet et la durée de leur séjour. Il faut procéder à cet enregistrement auprès des autorités de police dans chaque ville où l’on séjourne. En cas d’oubli ou de retard, les contrevenants doivent payer une amende.
En cas de dépassement de durée du séjour autorisé par le visa, il convient, pour éviter d’avoir à payer une amende, d’obtenir auprès des services en charge des étrangers une prolongation de son visa.
L’importation de devises n’est pas soumise à restriction. Il est en revanche impossible officiellement de s’en procurer au Soudan.
A noter en ce qui concerne les personnes mineures bi-nationales (nationalités française et soudanaise) : la réglementation soudanaise prévoit que l’enfant peut quitter le territoire soudanais avec le père sans l’accord de la mère, mais pas avec la mère sans l’accord du père.

Visa d’affaires

Il n’existe pas au Soudan de dispositions officielles en matière de délivrance de visas pour les voyages d’affaires.
Néanmoins, l’ambassade de France à Khartoum est en mesure, dans la plupart des cas, de faciliter la délivrance des visas pour les opérateurs économiques, et surtout de voir raccourcis notablement les délais d’obtention.
En conséquence, il est vivement recommandé aux demandeurs de visas pour voyage d’affaires de communiquer à l’ambassade France à Khartoum les éléments pertinents de leur dossier (photocopie du passeport, date, lieux et motif du séjour) avant de déposer, si possible au moins trois semaines avant la date de voyage projetée, leur demande auprès de l’ambassade du Soudan à Paris.