Sri Lanka

Sri Lanka

SRI LANKA

Asie

Vaccination

– Il est vivement recommandé ses vaccinations Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite et Coqueluche.
– Il est également conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite A et B ainsi que contre la fièvre typhoïde.
– Pour les séjours en zones rurales, la vaccination contre l’encéphalite japonaise et contre la rage peut être nécessaire.
– Pour les personnes amenées à travailler à Sri Lanka dans le cadre de l’assistance humanitaire aux populations locales, des mesures d’hygiènes strictes s’imposent.

Entrée / Séjour

Visa
– Les voyageurs souhaitant effectuer à Sri Lanka des séjours touristiques inférieurs à 90 jours, ne sont autorisés à entrer dans le pays que sur présentation d’une autorisation (Electronic Travel Authorisation – ETA), payante. La demande peut être effectuée sur Internet (www.eta.gov.lk, site officiel qu’il est recommandé d’utiliser à l’exclusion de tout autre, les agissements d’officines peu scrupuleuses ayant été rapportés) si le séjour prévu à Sri Lanka est de moins de 30 jours. Pour des séjours de 30 à 90 jours, elle ne peut être sollicitée qu’auprès d’une mission diplomatique de Sri Lanka.
– L’autorisation ETA ne constitue pas un droit d’entrée : à l’arrivée à Sri Lanka, les visiteurs doivent être munis d’un passeport d’une durée de validité d’au moins 6 mois après la date d’entrée, d’un billet de retour et de justificatifs de ressources pour la durée de leur séjour.
– Des tentatives de corruption de la part des autorités d’immigration de l’aéroport ont été signalées. Il convient, dans ce cas,de prendre contact avec votre agence de voyages.
– Pour une prorogation sur place de la durée du séjour (qui doit être sollicitée 8 jours au moins avant l’expiration du premier mois de séjour), il convient de s’adresser à : Department of Immigration and Emigration : 41, Ananda Rajakaruna Mawatha, Colombo 10 (cf. “Contacts utiles”).
– Il est recommandé aux voyageurs désireux d’effectuer un périple comprenant des étapes en Inde, à Sri Lanka et de nouveau en Inde de s’informer de la nouvelle réglementation indienne en matière de visa de tourisme (voir la fiche Conseils aux Voyageurs Inde, rubrique Entrée/Séjour).
– Si l’objet de la visite à Sri Lanka est autre que touristique, il convient de formuler préalablement au départ une demande de visa auprès des autorités sri lankaises compétentes pour le lieu de résidence du visiteur. Entrer avec un visa de tourisme et le faire transformer en visa de résident expose à un risque d’expulsion du territoire.

Visa d’affaires

Quel que soit le type de visite prévu, tourisme ou affaires, un visa est nécessaire pour pénétrer sur le territoire sri lankais. Il convient de solliciter le visa correspondant à l’objet du voyage.
Obtention du visa d’affaires (Business Purpose Visa) :
Il convient de s’adresser au Département d’Immigration et d’Emigration ou à l’ambassade de Sri Lanka du pays de résidence du demandeur :
– Si la demande de visa se fait par l’intermédiaire d’une entreprise basée à Sri Lanka, celle-ci s’adressera au Département d’Immigration et d’Emigration (41, Ananda Rajakaruna Mw., Colombo 10 – tél. +94 11 5 329000 ou +94 11 533 33 65 ou +94 11 533 31 62), qui fera parvenir son accord à l’entreprise pour transmission à l’intéressé. Le délai d’obtention de cette autorisation, payante, est de 3 jours ouvrés minimum. Muni de cette autorisation préalable, le voyageur obtiendra son visa d’affaires à l’aéroport.
– Si la demande de visa est faite par l’intermédiaire d’une entreprise basée hors du territoire sri lankais ou par le demandeur lui-même, il convient de s’adresser à l’ambassade de Sri Lanka, qui obtiendra cette autorisation du Département d’Immigration et d’Emigration. Le délai d’obtention de cette autorisation, payante, est de 7 jours ouvrés minimum. Muni de l’autorisation préalable, le voyageur obtiendra son visa d’affaires à l’aéroport.
Le demandeur doit être muni d’un passeport valide pour une période minimum de six mois à compter de la date d’entrée sur le territoire sri lankais.
Mises en garde :
Il convient d’entrer sur le territoire avec l’autorisation préalable correspondant à l’objet du voyage. Une fois sur le sol sri lankais, la transformation d’un visa de tourisme en visa d’affaires n’est pas autorisée.
Si certaines officines locales le proposent, le risque est grand qu’il s’agisse d’un visa d’affaires obtenu de manière illégale, qui peut exposer son titulaire à de graves difficultés.
Le titulaire d’un visa affaires n’a pas l’autorisation de travailler ni d’être employé, à titre rémunéré ou bénévole.
La durée du visa d’affaires est généralement d’1 mois, prolongeable jusqu’à 90 jours et exceptionnellement au-delà. Toute demande de prolongation doit être faite auprès du Département d’Immigration et d’Emigration.