Zimbabwe

Zimbabwe

ZIMBABWE

Afrique

Vaccination

– Vaccination contre la fièvre jaune : un certificat de vaccination antiamarile est exigé pour les voyageurs en provenance d’une zone infectée.
– La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée.
– Autres vaccinations conseillées : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.
– La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas. Demandez conseil à votre médecin ou à un centre de vaccinations internationales.

Pièces à fournir :

X Formulaire “Pays”
2 Photo d’identité
X Copie du passeport (pages 2 et 3)
X Lettre de mission
X Lettre d’invitation
X Billet d’avion
Réservation Hôtel
Copie vaccin fièvre jaune
Attestation Assurance

Téléchargez le formulaire

Entrée / Séjour

Visa
Un visa d’entrée est nécessaire pour les ressortissants français.Les enfants mineurs porteurs d’un passeport ordinaire individuel sont également soumis à l’obligation de visa, ceux figurant sur le passeport de leurs parents en sont dispensés.

Visa d’affaires

Un visa d’entrée est nécessaire pour tous les ressortissants français (tourisme ou affaires). Il peut être délivré par l’ambassade du Zimbabwe à Paris ou à l’arrivée (aéroport international d’Harare).
Un visa d’affaires peut être délivré par l’Ambassade du Zimbabwe à Paris. Il existe deux catégories de visa « affaires » :
– un visa à entrée unique valable pour six mois à 150 €, ou
– un visa à deux entrées, valable six mois également, à 200 €.
Le délai d’obtention est de 48 heures minimum.
Les informations, formulaires et contacts sont disponibles sur le site de l’ambassade de Zimbabwe à Paris.
Il est également possible de faire délivrer un visa d’affaires à une ou deux entrées, d’une validité de 30 jours, à l’arrivée au Zimbabwe (aéroport d’Harare)..
Les conditions de délivrance sont similaires à celles pour une demande de visa de tourisme. Le visa coûte 30 USD pour une simple entrée et 45 USD pour deux entrées.
Une lettre d’invitation de l’hôte au Zimbabwe est requise.
Compte tenu des difficultés rencontrées aux points d’entrée terrestres et il est recommandé, en cas d’entrée par voie routière, d’obtenir le visa à Paris.
Contrairement au visa tourisme, un visa « business » ne peut être prorogé sur place.